Vente de vin bio, une affaire d’étiquette

Lorsqu’une étiquette se démarque des autres, c’est généralement à cause de son style, de son goût, de son originalité, ou parce qu’elle transmet quelque chose que parfois même le consommateur n’est pas en mesure de percevoir, mais qui le sent. Cela augmente généralement au moment où un client est indécis devant plusieurs vins qu’il ne connaît pas ou n’a pas essayé. Ainsi, celui-ci finira par choisir en fonction de l’esthétique : par la typographie, la forme de la bouteille, la coloration ou d’autres éléments bien visuels. D’où l’importance d’obtenir le bon design et l’emballage idéal pour le produit destiné à être vendu. Voici donc quelques clés pour créer une étiquette de vin qui puisse vous rapprocher du succès.

Adapter l’étiquette selon votre stratégie de marque

L’étiquette de vos bouteilles de vin est un élément important qui doit toujours être intégré dans votre stratégie de marque. Votre marque, votre histoire, votre image, vos couleurs et votre message doivent être présents sur vos étiquettes. Concevoir une étiquette frappante peut être relativement simple, mais le plus difficile est de concevoir un bon design qui fasse partie de votre stratégie de marque et qui capte l’attention du client idéal. Par exemple, les étiquettes de vins qui, en plus d’être élégantes et minimalistes, laissent un mystère sur ce qu’on peut trouver à l’intérieur de la bouteille, elles sont parfaitement adaptées pour cette stratégie de marque.

Concevoir un modèle attrayant et intriguant

Sachez que le nom du vin n’est pas le seul élément important. Ce qui est vraiment pertinent et aussi plus complexe est de veiller à ce que l’étiquette transmette l’essence du produit et génère des sensations chez le consommateur. Osez surprendre le consommateur avec des choses qu’il n’attend pas. Utilisez l’étiquette pour vous différencier. Ne mettez pas sur votre étiquette la même chose que la plupart des établissements vinicoles mettent déjà. Vous pouvez choisir des designs plus originaux, des créations flashy et vous pouvez même raconter (en bref) différentes choses ou expliquer les caractéristiques du vin d’une nouvelle manière.

Créer une étiquette compatible au public cible

Concentrez l’étiquette sur le client idéal et montrez-lui le vin qu’il contient ou, mieux encore, l’expérience qu’il vivra avec le vin qu’il découvrira à l’intérieur de la bouteille. Pour ce faire, il vous sera aussi important de connaître le public qui consomme habituellement le type de vin proposé, et lui attribuer une étiquette qui va l’obliger à vouloir en savoir plus, à l’essayer. Cela va même amener ce consommateur à mémoriser votre bouteille, à le rechercher plus encore lors de chaque achat, et à l’identifier facilement parmi tous les vins sur le marché. Ainsi, rien qu’en voyant votre étiquette, il se souviendra systématiquement du goût de votre vin bio.

Parlez plus de vous, de votre vin et de votre cave

Le label est une lettre de présentation, il faut donc en profiter pour donner le plus d’informations possible sur la qualité de votre vin bio, mais toujours de manière attrayante. N’oubliez pas de laisser un endroit pour inclure les données obligatoires dans l’étiquetage. Cependant, notez que vous avez un espace très limité dans la bouteille, alors, ne dédiez pas intégralement l’étiquette principale de votre bouteille aux données obligatoires, mais aussi à votre cave et à votre vin. Il est aussi très courant de trouver des vins qui utilisent l’étiquette pour parler principalement du label auquel ils appartiennent. Si c’est le cas de votre vin, sachez qu’il contiendra déjà l’étiquette spécifique de l’organisme de réglementation que tous les consommateurs reconnaîtront, en particulier s’ils recherchent des vins provenant de ce dernier, et c’est suffisant.

Misez sur une bonne qualité d’impression

La qualité et le type d’étiquette doivent être compatibles avec le vin et résister à l’humidité, à la température, etc. Les étiquettes adhésives et les manches sont deux bonnes options à cet effet.

Pour ce qui est de l’impression, sachez qu’actuellement, il y a des systèmes de préparation de surface par traitement plasma, qui est un processus permettant d’optimiser l’adhérence des impressions et gravures sur vos étiquettes de vin. De cette manière, peu importe les conditions d’humidité ou la durée de conservation, vos informations mentionnées sur l’étiquette ne vont pas s’effacer facilement, et resteront lisible tout le temps qu’il faut.

Un design original et unique pour percer le marché

Pensez aussi à concevoir une étiquette destinée pour un marché mondial. Laissez les localismes et les régionalismes à moins que vos vins ne soient vendus uniquement ou principalement dans votre région. Mais encore, toutes les étiquettes ne doivent pas nécessairement être modernes, il y a aussi de la place pour la tradition. Il existe des établissements vinicoles dont les marques sont bien positionnées sur le marché et dont l’histoire est unique. Pour ces marques, miser sur un design moderne et transgressif a tendance à être risqué et peut-être déplacé. Ils préfèrent conserver un style classique et traditionnel sur leurs étiquettes, car c’est aussi la façon dont leurs clients et les consommateurs les identifient.