Alcool et conduite : les bons réflexes à adopter

L’alcool et la conduite ne font pas bon ménage. Les motards doivent garder à l’esprit qu’ils ont besoin de toute leur acuité lorsqu’ils sont au guidon. Pour éviter ainsi les accidents, voici quelques bons réflexes à adopter.

L’alcool et la conduite

Boire un petit verre entre amis ne fait pas de mal, car l’alcool, pris en une quantité raisonnable et dans un contexte de détente, est relaxant. Il faut toutefois se rappeler que même une toute petite quantité d’alcool dans le sang change les perspectives de chaque personne, surtout ceux qui doivent prendre la route.

Boire et conduire sont deux choses qui ne sont pas compatibles et qui peuvent générer des comportements irresponsables. On sait que plus des 30 % des accidents de la route met en cause un conducteur ivre et face à ce constat, l’on se doit d’être plus prudent et d’éviter l’alcool au volant. La loi impose d’ailleurs l’interdiction de prendre le volant lorsqu’on a dépassé un certain niveau d’alcoolémie. Transgresser cette règle se révèle dangereux aussi bien pour le conducteur que pour les autres utilisateurs de la route. En effet, une attitude aussi imprudente peut coûter la vie aussi bien au conducteur qu’à son passager et aux autres automobilistes.

Connaitre ses limites et s’y tenir

Chaque personne doit connaitre ses propres limites et s’y tenir. Le poids, la masse musculaire, le sexe, les habitudes de consommation sont notamment des facteurs qui aident à déterminer la quantité d’alcool que l’on peut prendre sans que cela affecte la perception des choses. Il ne faut jamais se comparer aux autres ou de laisser les autres décider à sa place, car chacun réagit différemment aux effets de l’alcool. Il faut apprendre à boire de façon responsable et en connaissance de ses propres limites.

Il existe diverses astuces qui permettent de minimiser les risques en fin de soirée. Pour les motards, il vaut mieux opter pour le taxi dès qu’on a un peu trop fait la fête. L’organisme bénévole « Opération Nez rouge » propose notamment de raccompagner en voiture les personnes qui ont pris de l’alcool que de raison. Bien évidemment, la solution la plus facile reste d’éviter toute consommation de boissons alcooliques en prévision du trajet de retour, mais la modération n’est pas toujours du goût de tout le monde.

Les astuces à retenir pour conduire en toute sécurité

Pour ceux qui comptent tout de même prendre la route, il faut être conscient de ses responsabilités et ne prendre le volant que si on est en pleine possession de ses moyens. Il vaut mieux opter pour un taxi si l’on sent que les effets de l’alcool se ressentent sur la faculté à garder la concentration intacte durant le trajet. Par ailleurs, le port de protection de moto et des différentes protections du corps est impératif dès lors que l’on monte à moto, car contrairement aux autres véhicules, le corps n’est protégé par aucune carrosserie. Enfin, il faut se rappeler qu’il est plus prudent de ne pas boire plus qu’il n’en faut dès que l’on prévoit de prendre la route, cela évite bien d’accidents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *