Le vin bio le plus cher du monde !

Ces derniers temps, la viticulture connait un essor important dans l’hexagone. Fort de cet engouement un viticulteur bio du bordelais, du domaine de Bessan a fait parler de lui en mettant en vente, sur leboncoin, une bouteille de vin à 31000 euros. Zoom sur l’action coup de poing de ce viticulteur.

Le domaine bio du Château Bessan

Mathieu Verdier est un viticulteur bordelais, il produit du vin bio dans le château Bessan avec sa magnifique demeure du 16e siècle. Ce domaine travaillé en agriculture biologique, s’étend sur 14 hectares, situé au-dessus de la vallée de la Garonne avec une très bonne exposition Sud-Est. Ce jeune vigneron a décidé de lancer une opération contre les prix toujours à la hausse des vins de prestige. Pour diffuser massivement son action, il a opté pour le site de vente au particulier leboncoin, pour y vendre lui aussi son vin rouge 2017 à un tarif exorbitant, lui valant le titre de vin le plus cher du monde, « parce que je le vaux bien » affirme-t-il !

Le vin rouge le plus cher du monde !

Afin de faire entendre son coup de gueule, contre les prix exorbitants causés par la spéculation et le marketing, l’exploitant du château Bessan a décidé de fixer, le 22 juillet 2017, le prix de son millésime 2017 à 31000 euros. Sous l’appellation du vin le plus cher du monde, il trône parmi les autres vins rouges ou blancs secs et rosés de Bordeaux. Pour acquérir ce bon vin bio, il vous faudra préparer votre crédit à la consommation puis vous connecter sur leboncoin, taper « Château Verdier » en région Aquitaine. L’annonce de vente se termine sur une note plus réjouissante : « Je vous propose de venir déguster mes vins pour un peu moins cher quand même dans notre bar à vin ». Pour relayer au plus grand nombre, son action coup de poing, Mathieu Verdier a publié sur Facebook l’information.

Le coup de gueule du vigneron

Le jeune vigneron est exaspéré par les tarifs des grands crus, qui flambent à tout va, c’est pour cela qu’il a fixé son vin rouge d’appellation Cadillac côte de Bordeaux 1000 euros plus cher qu’un Liber Pater. Afin d’interpeller le grand public, ce vigneron qui travaille la terre de façon biologique, a volontairement basé le prix de son vin rouge au-dessus du vin du domaine des Graves lui aussi d’origine bordelaise. Mathieu Verdier précise que la majorité des vignerons du bordelais travaillent durs pour continuer l’activité vigneronne et il grince des dents face aux méthodes de certains décideurs de ventes de vins, qui jouent le jeu de la spéculation sur les tarifs du vin.