Quel verre pour quel vin ?

Pour apprécier le goût inimitable de chaque vin, il est important de le déguster dans un verre qui lui correspond. En effet, un verre mal adapté ne permettra pas d’exploiter les saveurs du vin choisi. Que l’on opte pour un vin bio, un vin rouge ou un rosé, voici ce qu’il faut retenir.

Dans quel verre déguster son vin bio ?

On retrouve aujourd’hui une large gamme de verres à vin, permettant de trouver aisément celui qui s’accordera au mieux au breuvage que l’on souhaite déguster. Si les modèles transparents rendent aux vins leur beauté en retranscrivant leur couleur et leur brillance, les verres à vin en cristal, séduisent par la touche de raffinement qu’ils promettent. En fonction du type de cépage, les sommeliers proposent diverses pièces allant des coupes de vin classiques aux pièces plus sophistiquées telles que les flûtes de champagne. Ces types de verres sont tout particulièrement conseillés pour les vins bio car leur forme élancée et étroite est parfaite pour révéler le goût du vin biologique.

verre vin blancPour les vins blancs, un verre à la ligne étroite et au col assez refermé sera parfait. Comme ce modèle se présente bien souvent avec un pied assez long, cela laisse le haut bien loin des mains qui tiennent le verre, limitant ainsi le changement de température du breuvage. Comme les vins blancs se dégustent généralement frais, il ne sera pas utile d’opter pour une coupe avec un buvant trop large. Pour les vins rouges par contre, plus les verres seront évasés, mieux c’est ! On retiendra surtout les modèles avec un col un peu convexe qui va permettre au vin de s’aérer. Enfin, pour les vins rosés, on restera sur une coupe classique avec un buvant normal pour apprécier au mieux la qualité du cépage.

Comment customiser ses verres de vin ?

Amateurs de vin bio, sachez que les verres dans lesquels vous dégustez ce nectar des Dieux peuvent aisément être customisés pour devenir de jolis bougeoirs. Comme ils ont une esthétique assez particulière avec leurs longs pieds, cela permet d’obtenir de belles créations. La pâte Fimo, qui est une pâte polymère qui garde la forme qu’on lui donne sous le coup de la chaleur, permet notamment de réaliser mille et une idées de décorations. Pour une customisation en règle, on commencera par faire un moulage du verre avec la pâte Fimo puis on crée des ondulations ou des formes sur la surface au moyen d’un cure-dent. On n’hésite pas à rajouter des pâtes de couleurs dans des tailles et des formes différentes avant de le mettre au four à une température de 110 °C pendant une trentaine de minutes. Une fois que la pâte a bien durci, on la sort du four et on la met à refroidir pendant quelques secondes avant d’habiller le verre avec et on obtient un verre personnalisé avec un rendu bien uniforme.

À noter que pour éviter que l’ornement en pâte Fimo soit trop juste après la cuisson, il est plus judicieux de laisser une petite marge de quelques centimètres par rapport aux dimensions du verre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *